Engagements et développement durable

De la gestion de déchets au développement durable


Le geste écologique fait partie de l’ADN de l’entreprise Pellet.

La carrière de Barjac recycle les inertes de chantier. Dans les bureaux, le personnel de l’entreprise valorise les différents déchets. Chimirec (pour les déchets ultimes) et Paprec (pour les cartons, tuyaux, ferraille…) sont les partenaires des deux plateformes de tri sélectif. Sur l’aire de lavage, les terres souillées sont récupérées, stockées et évacuées chez Suez Environnement. Bilan : 16 tonnes en 5 ans. Sur les zones sensibles (aires de lavage, remplissage de carburants, fosse, zone de stockage…), des séparateurs d’hydrocarbure ont été installés. Au niveau du parc, aérosols (bombes de traçage, nettoyants…) et éléments de filtration sont eux aussi recyclés.

L’entreprise de TP est pionnière en matière environnementale. Depuis le début des années 2000, elle opte pour une huile hydraulique biodégradable pour l’entretien de ses engins de levage (pelles, Mecalac…). Aujourd’hui, les équipes de TP utilisent même un dégoudronnant végétal pour nettoyer la goudronneuse.

Pour les gestes du quotidien, des produits écologiques sont mis à disposition des salariés : produits d’entretien 100% écolo, papier PEFC, gobelets recyclés… Pour aller plus loin, l’entreprise Pellet a décidé de former en 2017 l’ensemble de ses équipes aux risques chimiques.

Une énergie verte

Au niveau énergie, 95% de l’atelier et du stock est éclairé en LED et 100% de l’énergie est verte : à la carrière (EDF ENR) comme aux bureaux (label ERDF). Des panneaux solaires recouvrent les toits des locaux administratifs pour favoriser l’autonomie. Un projet est à l’étude pour développer l’installation photovoltaïque de 3 à 100 kW.

 

Réduire la production de CO2

Côté transports, le gérant roule en voiture 100% électrique depuis 2013 et projette l’achat de deux autres véhicules autonomes. Les déplacements sont pensés en amont pour réduire l’impact carbone. A titre d’exemple, pour la réfection de la cour de la mairie de Barjac, les camions transportent les déchets au centre de tri et redescendent chargés de granulats : pas de voyages à vide. L’entreprise Pellet privilégie aussi les fournisseurs locaux pour réduire la production de CO2.

Même les salariés sont parties prenantes de cette attitude concrète en faveur de l’environnement : deux gardois transitent ensemble sur une partie de leur trajet, deux ardéchois se rendent au travail en covoiturage.